croisère, cap nord, fjords, Geiranger,Bergen

Croisières Fjords et Cap Nord avec le Costa Mediterranea - août 2014


Départ/retour Hambourg

port de Hambourg


Bon accueil à l'aéroport de Hambourg par les équipes Costa, transfert en 30 minutes au port pour rejoindre le Mediterranea,

Embarquement avec 100 m de queue sauf pour les porteurs de cartes Costa Pearl qui coupent la file avec de grands sourires.

Au retour, débarquement désagréable : on est virés du bateau à 8h du matin pour un avion à 13h20. Le bus qui doit nous emmener à l'aéroport nous fait attendre 45 minutes en plein froid avant de  démarrer. De plus, la recherche des bagages se fait au milieu d'une grande pagaille. A l'aéroport, on est bien guidés vers nos destinations. Puis 4 longues heures d'attente qui auraient pu être employées plus plaisamment.

A ne pas manquer pour comprendre les fjords

guide des fjords

Ce petit guide de voyage est disponible gratuitement dans tous les offices du tourisme le long de votre parcours (et avant le départ en France).
Il vous donne un grand  nombre de cartes très utiles et de magnifiques photos.

Geiranger

fjord de Geiranger Norvège

Après une grande journée en mer marquée par la bonne stabilité du bateau, malgré une mer formée,arrivée dans le fjord de Geiranger dans la nuit, escale d'une heure à Helleslyt pour poser les partants des excursions Helleslyt – Geiranger , l'une en bus (de Helleslyt à Geiranger, 7 h 30, 124 €), l'autre avec une randonnée de 10 km à pied vers le glacier de Bricksdal, 8h 134 €); Helleslyt : Belle cascade, tout petit village déserté l'hiver.

Geiranger : débarquement en chaloupe, petite pagaille à la distribution des tickets, après, ça fonctionne plutôt bien dans les deux sens.
Sur le port : office du tourisme bien documenté, en face du débarquement, point Wifi gratuit bien fréquenté par le personnel Costa.

Excursions Costa:
- Vues de Geiranger (3h, 63 €): ballade en bus jusqu'au sommet du Mont Dalsnibba, à 1500 m, effectuée en 1 heure aller, impressionnantes perspectives tout au long du parcours,
- Ferme de Herdal (3 h30, 94 €): route de l'aigle, avec ses spectaculaires épingles à cheveux et ses cascades.
On peut faire par ses propres moyens :
Bus hop on : 1h 30 de promenade avec audioguide en Français sur les hauts de Geiranger et la route de l'aigle : 210 couronnes (+- 30 €)
Montée à pied à pied jusqu'au Fjordcenter (20 min) et visite de ce beau musée des fjords.

Plus de photos sur ce lien

Honningsvag / Cap Nord

port deGjesvaer Norvège

Honningsvag, petit village sans attrait est le port d'accès au Cap Nord. En dehors des excursions Costa, on peut louer (cher) une voiture au bureau Avis sur le port (intéressant si on est 3 ou 4). Le Cap Nord lui même est surtout un lieu symbolique, plutôt moins beau que les multiples caps qu'on aperçoit tout autour. Un énorme magasin de souvenirs vous y attend, avec un petit film d'un intérèt moyen.

A 15 km de là, le port de Gesvaer est le point de départ de visites en bateau de la réserve ornithologique. On y voit une grande variété d'espèces : cormorans, mouettes tridactyle, macareux, guillemots, fous de Bassan, aigles à queue blanche (pyrargues), etc..En dehors des oiseaux, le paysage est superbe, on navigue au milieu des iles et des ilots. Mieux vaut y être par beau temps !



Tromsö

Tromsö, Norvège

Etape pas très emballante. La ville est quelconque, la grand rue marchande parfaitement impersonnelle, sans aucun magasin qui sorte de l'ordinaire.
Le bateau est à quai loin du centre. Il faut prendre la navette Costa jusqu'à l'office du tourisme (10.85 € par personne). S'il fait beau, on peut marcher quelques centaines de mètres jusqu'à la place centrale et prendre le bus 20, 24, 26 ou 28 pour aller au téléphérique. Si le temps est couvert, ce n'est pas la peine.

Seule visite à recommander quoiqu'il advienne : le Musée Polaire (ne pas confondre avec le centre Polaria, situé à l'opposé par rapport à l'office du tourisme, et qui est consacré à la flore et à la faune du pays).
Ce musée retrace notamment l'histoire des expéditions polaires anciennes, avec beaucoup de documents authentiques de l'époque Roald Admundsen. On y voit en particulier l'extraordinaire aventure de et Johansen, qui survécurent à un hiver polaire en pleine banquise.On regrette que toutes les indications soient en Norvégien. Il ne faut pas oublier de prendre à la caisse un petit livret en Français qui permet d'éclairer un peu mieux la visite.


Leknes/Nussfjord

port de Nussfjord, Iles Lofoten

Les chaloupes vous débarquent sur un petit quai isolé à 3.5 km du centre de Leknes, où il n'y a d'ailleurs rien du tout de spécial. Il n'y a que deux solutions : prendre une des excursions Costa, en espérant qu'elle ne sera pas annulée, ou prendre un des bus navettes pour le port de Nussfjord, qui vous attendent à l'arrivée des chaloupes. Cout 32 € par personne aller/retour. Retour toutes les 45 minutes.

Nussfjord est un charmant petit port de pèche à 20 km de Leknes converti en village musée. On y visite des maisons et des ateliers dans leur état d'origine, du temps où la pèche à la morue était la seule activité du village. Ne pas manquer le magnifique diaporama d'une quinzaine de minutes qui est projeté en continu dans l'ancien atelier de fabrication d'huile de foie de morue, au bout du village. Faire aussi un saut au General Store, magasin superbement agençé. Tout au long de la route Leknes – Nussfjord, de magnifiques paysages, et des rennes à voir en toute liberté.
La visite prend 3 h aller/retour.

Trondheim

Trondheim, Norvège

Belle ville très vivante. Pas la peine de prendre une excursion Costa, sauf si vous voulez visiter le musée de la musique, parait il très intéressant, mais qui se trouve hors du centre ville. Sinon, au sortir du bateau, l'office du tourisme distribue des cartes de la ville, avec le choix entre 3 itinéraires de promenade de 4 à 8 km de long. Ils vous mèneront tous les trois à la cathédrale Nikaros Domkirken. Cette cathédrale a été incendiée à plusieurs reprises et reconstruite chaque fois rebâtie plus grande. On y trouve donc un mélange de styles du XIème siècle au XXème siècle, avec deux orgues, dont l'un reconstruit récemment de 9600 tuyaux. Les morceaux de sculptures réchappées des destructions successives sont exposées dans le musée archéologique voisin, où ils sont présentés remarquablement. Pour les fans, il y a aussi sur place une exposition des bijoux de la couronne Norvégienne et un musée de l'histoire militaire du pays. Ensuite, traverser le Old Town Bridge pour accéder au quartier très sympa de Bakklandet, avec ses vieilles maisons et ses cafés agréables ; petite curiosité : le remonte pente spécial vélo, dont l'usage requiert une certaine dextérité, pour le plus grand plaisir des touristes. Au retour, en face du bateau, il y a le musée du Rock, pour les inconditionnels.

Andalsnes

Fjord d 'Andalsnes, Norvège

On trouve au pied du bateau le train touristique de la Rauma qui vous emmène à Bjorli. Si vous prenez l'excursion Costa , vous revenez de Bjorli en bus, si vous êtes par vos propres moyens, vous reprenez le train en sens inverse. Le retour en bus se fait avec le même trajet que celui du train, simplement il y a des arrêts à une petite cascade et au pied du mur des Trolls, impressionnante falaise de granit de 1000 m de haut. Pour les photographes, un petit conseil: nettoyez la vitre de votre place de train de l'extérieur avant de partir, sinon vous aurez des trainées sales sur vos photos.

En ville, wifi payante (1€ la ½ h) à la librairie en face du débarquement, gratuite au petit café sympa en haut du village. Pour les courageux, la montée au sommet de la montagne la plus proche s'impose (350 m de dénivelé positif, 1 h aller-retour).

Plus de photos sur ce lien

Bergen

Port de Bergen, Norvège

Facile à visiter seul. Au pied du bateau, l'office du tourisme vous distribue un plan de la ville très bien fait. A 200 m, il y a des bus hop on. Evitez la compagnie CitySightseing Bergen, qui prétend avoir un bus toutes les 30 minutes, ce qui est absolument faux.
A pied, on accède très vite à de nombreux centres d’intérêt :
tout d'abord la Hakonshalle et la tour Rosenkrantz, à voir tous deux de l'extérieur, intérieur pas passionnant,
puis le magnifique quartier de Bryggen, où on suit de petites ruelles entre les maisons en bois préservées avec soin, avec de nombreuses boutiques d'art et de décoration,
ensuite, le musée Hanséatique qui retrace la vie des membres de la ligue Hanséatique, qui dominèrent la vie commerciale de Bergen du XIV ème siècle au XVII ème, avec des règles et un mode de vie à eux.
Plus loin, le marché aux poissons : ici pas de vente à la criée, seulement une dizaine d'étals qui vous servent dans des assiettes en carton du poisson et des fruits de mer à des prix salés (25 à 35 € l'assiette, 3 à 4 € le mauvais café, 10€ la bière).
À 300 m du marché au poisson, le funiculaire vous emmène au Mont Floyen, d'où vous avez une vue superbe sur la ville et le port. On peut redescendre à pied, comptez environ 1 h. Si cette distance vous effraie, vous pouvez reprendre le funiculaire à une des trois stations intermédiaires.

Plus loin, à 1 km, vous trouverez les trois musées d'art de Bergen, près d'un petit lac qui marque le centre de la ville.
Plus de photos sur ce lien